Malraux.
scène nationale
Chambéry Savoie

DSC_0033

CinéMalraux

Le cinéma de Malraux

Dernière maison de la culture construite en France (elle a été inaugurée en 1987), Malraux a été conçue comme toutes les maisons de la culture pour être pluridisciplinaire. Le bâtiment comprend une grande salle de spectacle (935 places), une salle de répétition (que les travaux permettent aujourd’hui d’aménager en vraie petite salle de représentation de 95 places), deux grandes galeries d’exposition et une salle de cinéma (150 places). Dans une ville où existent déjà plusieurs cinémas commerciaux et d’art et d’essai qui proposent une programmation de qualité, le ciné de Malraux est surtout un outil pour le lien où les films s’avèrent un medium pour la rencontre. Durant la période de hors‑les‑murs que nous avons nommée « Nomadie », nous avons développé une programmation qui se fait en lien avec des porteurs de projets, souvent des associations ou des groupements d’intérêts, que nous accompagnons en fonction de leurs besoins (parfois ils viennent avec une idée précise de film, parfois une thématique ou une cause, parfois un concept de soirée). Charge à nous d’organiser, charge à eux de fédérer leurs réseaux.

Cette fonction du cinéma comme outil de partage sur notre territoire se renforce avec des rendez‑vous réguliers : du ciné‑asso tous les jeudis, un ciné‑montagne tous les premiers mardis du mois en partenariat avec le Club Alpin Français, des ciné‑philo, des ciné‑brunchs le dimanche matin, des séances scolaires en matinée sur demande des enseignants, du ciné‑voyage avec les étudiants étrangers de l’USMB, du ciné‑festif avec des séances participatives, etc. Elle trouve son point d’orgue avec Ciné Bala, festival des cinémas d’Afrique, dont le programme est co‑construit avec l’association Chambéry Solidarité Internationale qui porte le jumelage avec le Burkina Faso. La proposition de CinéMalraux est également tournée vers les enfants et leurs parents avec des ciné‑goûters tous les mercredis, des séances familiales les samedis matin et pendant les vacances scolaires, des ciné‑bébé pour les jeunes parents en semaine. Ainsi que vers les seniors avec des ciné tea‑time en après‑midi. Et réserve des temps importants à l’éducation à l’image avec « Collège au cinéma », dispositif dont Malraux est le coordonnateur départemental, ainsi que des séances d’analyse de film et des rencontres avec des réalisateurs ouvertes au tout public. Savoie, l’image te regarde !